EnergyForum VS

NEWSLETTER

EnergyForum Valais/Wallis

powered by dodeley

Contact

Technopôle 3
CH-3960 Sierre
T +41 27 606 90 94
F +41 27 606 90 00
info@energyforum-vs.ch

www.hevs.ch

Petite force hydraulique jusqu?à 10 MW

 
Les petits aménagement hydroélectriques dotés d’une puissance brute moyenne n’excédant pas 10 MW étaient très répandus jusqu’au début du siècle dernier. Beaucoup d’entre eux ont été arrêtés avec l’apparition de courant électrique bon marché produit par de grandes centrales. Aujourd’hui, il existe des programmes de soutien mis sur pied par les cantons et la Confédération, qui visent à promouvoir la construction de petites unités de production de ce genre.
A fin 2008, le Valais recensait 62 installations de moins de 10 MW en exploitation, totalisant une puissance de 70 MW et une production annuelle d’environ 470 GWh, soit l’équivalent de 4,7% de la production énergétique totale du canton.
45 de ces installations sont ce qu’on appelle des microcentrales, c’est-à-dire des unités de production dont la puissance est inférieure à 1 MW. Globalement, elle produisent environ 65 GWh par an, dont 35 GWh par le seul turbinage de l’eau potable, des eaux usées et des eaux d’irrigation.
Dans le cadre de la révision du 13 décembre 1996 de la loi fédérale sur l’utilisation des forces hydrauliques (LFH), les aménagements hydroélectriques dont la puissance n’excède pas 1 MW ont été exemptés de la redevance hydraulique annuelle (art. 49, al. 4, LFH). Cet article précise encore que : « Pour ceux dont la puissance s’échelonne entre 1 et 2 mégawatts, il convient de prévoir, au plus, une augmentation linéaire allant jusqu’au maximum prévu à l’al. 1. ». Cette réglementation s’applique à l’ensemble de la Suisse.
Aujourd’hui, grâce à l’apport de la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) et à l’augmentation des prix de l’énergie, il existe pour la petite force hydraulique un potentiel économiquement intéressant, qui peut être réalisé sans porter atteinte aux mesures d’ordre écologique. La RPC est le principal pilier du train de mesures mises en œuvre par la Confédération en vue de promouvoir les énergies renouvelables. Les dispositions réglant la RPC sont réunies dans l’ordonnance sur l’énergie (OEne ; RS 730.01) et en vigueur depuis le 1er janvier 2009
Pour favoriser le potentiel de turbinage de l’eau potable, il existe, en collaboration avec BluArk et la HES-SO Valais, une « antenne énergie » dont le but est de soutenir les communes dans ce domaine. Les petits aménagements hydroélectriques influencent peu les ressources disponibles en eau des grandes rivières latérales et du Rhône. Ces petits aménagements décentralisés présentent aussi des avantages d’un point de vue économique. Ils contribuent à améliorer le niveau de vie des régions périphériques, assurent des emplois et freinent l’exode.
Les petits aménagements hydroélectriques sont examinés par les services compétents, notamment en matière de protection de l’environnement, d’aménagement du territoire, d’amélioration foncière ainsi que par la commission des constructions. Ils sont approuvés par le Conseil d’Etat sur demande du Département de l’énergie.