EnergyForum VS

NEWSLETTER

EnergyForum Valais/Wallis

powered by dodeley

Contact

Technopôle 3
CH-3960 Sierre
T +41 27 606 90 94
F +41 27 606 90 00
info@energyforum-vs.ch

www.hevs.ch

Conclusion

Cela m’amène à vous proposer cette conclusion en forme d’énumération.

Premièrement : la force hydraulique a toutes les chances de jouer un rôle de tout premier plan dans la Suisse du XXIe siècle. Agissons dans cette optique ! Les chances, on peut aussi les galvauder !

Deuxièmement : la force hydraulique a de nombreux atouts. Dans le triangle écologie - économie - fiabilité, elle est imbattable. Réalisons le potentiel d’extension existant. Osons - comme ces dernières décennies - faire encore des pas courageux ! Renouvelons le renouvelable !

Troisièmement : la force hydraulique, toute seule, n’est pas suffisante. La sécurité de notre approvisionnement au XXIe siècle, nous ne l’assurerons qu’en conjuguant amélioration de l’efficacité énergétique et augmentation de la production de courant à partir du soleil, du vent, de la biomasse, de la géothermie et de l’atome. Si nous voulons aller de l’avant, il nous faut élargir notre champ de ressources !

Quatrièmement : la force hydraulique a besoin d’une pression politique. Une pression qui tende non seulement à l’exploiter, mais bien plus à la mettre en valeur ! Afin que la capacité d’investissement des entreprises soit aussi assurée dans le futur sur un marché ouvert. De la pression pour pouvoir produire à haut débit au XXIe siècle.

Cinquièmement : la force hydraulique doit être fluidifiée. Des sommets enneigés aux extrémités du réseau, partout en Suisse, partout en Europe. Une politique sans virages en épingles à cheveux, un réseau sans goulets d’étranglement, une marche en avant sans engorgements - c’est comme cela que la force hydraulique restera en mouvement !
 

(adaptation libre du discours de Hans E. Schweickardt, président du conseil d'administration d’Alpiq Holding SA, prononcé le 2 septembre 2010 dans le cadre de la célébration du centenaire de l’Association suisse pour l’aménagement des eaux)