EnergyForum VS

NEWSLETTER

EnergyForum Valais/Wallis

powered by dodeley

Contact

Technopôle 3
CH-3960 Sierre
T +41 27 606 90 94
F +41 27 606 90 00
info@energyforum-vs.ch

www.hevs.ch

D'où vient le courant électrique?

D’où vient le courant électrique que je consomme? Grâce au marquage de l’électricité, obligatoire en Suisse, répondre à cette question est possible. Selon un rapport de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) publié en décembre 2007, il semble toutefois que les consommateurs n’y prêtent pas encore une grande attention. Voici ce qu’il faut savoir.

Depuis 2006, tous les fournisseurs d'électricité sont obligés d'informer leurs clients sur la composition du courant qu'ils fournissent. La déclaration, qui accompagne une facture, doit être envoyée au moins une fois par année.

A quoi ça sert?

L'objectif est d'accroître la transparence du marché de l'électricité pour le consommateur en indiquant le mode de production et la provenance du courant. Il s'agit d'une mesure qui a été introduite en vue d'accompagner l'ouverture du marché de l'électricité.

Quel avantage pour le consommateur?

Dans le contexte d'un marché ouvert, le consommateur peut choisir son fournisseur selon le courant qu'il fournit sur la base de données quantitatives. Dans le contexte actuel, le consommateur peut, s'il constate que la provenance du courant n'est pas à son goût, souscrire à une formule plus écologique auprès de son fournisseur.

A quoi ressemble cette déclaration?

La déclaration minimale se présente sous la forme d'un tableau en deux parties. La première contient des informations générales sur le fournisseur ainsi que l'année de référence pour la comptabilité. La deuxième contient, en pourcentage, le mode de production et l'origine (nationale ou étrangère) du courant fournit au consommateur. Chez certains fournisseurs, le tableau est complété par des informations ainsi qu'une représentation graphique.

Que sont les agents énergétiques non vérifiables?

Parfois, une proportion importante du courant fourni est d'origine dite "non vérifiable". Il s'agit d'électricité dont le fournisseur n'a pas pu vérifier la provenance. Cela n'est pas dû à une mauvaise gestion de sa part mais provient du fait que les électrons se déplacent de façon imprévisible et sans lien avec des contrats d'achat de courant dans le réseau électrique.

Dans la catégorie "non vérifiable" figure notamment le courant électrique négocié à court terme sur les bourses internationales. En outre, un producteur d'électricité d'origine hydraulique qui aura cédé ces certificats "renouvelables" à un tiers sera alors obligé de vendre son courant comme étant d'origine "non vérifiable".

Que dit l'étude de l'OFEN?

Ce premier rapport d'évaluation sur le marquage de l'électricité montre qu'en 2005, environ 63% de l'électricité livrée en Suisse y a également été produite. 41% de l'énergie livrée était d'origine nucléaire, 34% d'origine hydraulique et moins de 1% d'origine renouvelable. 21% du courant livré provenait d'agents énergétiques non vérifiables. On observe donc un décalage entre le courant livré en Suisse et le courant produit qui est à 55% d'origine hydraulique et à 40% d'origine nucléaire. Le reste étant d'origine thermique et autre.

Source: bfe.admin.ch